LA FERME AUX CROCODILES



25 octobre 2008

LA FERME AUX CROCODILES
 
(Quartier des Blachettes, 26700 Pierrelatte)


Un nouveau départ, cette fois pour une visite que nous tentait depuis un bon moment, sur la route de Pierrelatte dans la Drome, à chaque passage la pancarte la FERME AUX CROCODILES nous tendait les bras, nous n'avons jamais mis le clignotant pour nous y rendre.

 Aujourd'hui, c'est chose faite, nous prenons place sur le parking et les billets en poche, nous voici en route pour une belle découverte.
On entre dans une serre immense, bien tempérée, un peu de moiteur mais ce n'est pas désagréable. Les allées sont bordées de plantes tropicales,  les commentaire affichés le long du parcours sur les passerelles qui surplombent l'habitat de ces petites bêtes, est loin d'être rébarbatif , les explications sont claires et très enrichissantes. Une conférencière donne des détails sur  la vie des crocodiles




















Nous visitons la nurserie et regardons avec intérêt les fossiles










Toujours cette luxuriante végétation





    Pour notre plus grand bonheur, nous admirons les tortues géantes


















La Ferme aux crocodiles est un parc zoologique privé constitué d'une serre de 8 000 m² et d'un parcours extérieur de 4 000 m², où l'on peut observer plus de 350 spécimens de Crocodiliens: crocodiles du Nil, alligators, caïmans... ainsi que des tortues. Cette ferme, outre l'aspect touristique, participe activement à la conservation et à la protection des espèces en collaborant avec des scientifiques du monde entier. (source Wikipedia)

Contrairement à ce que l'on craignait , ce n'est pas un "piège à touriste', c'est une visite très intéressante et enrichissante, nous avons passé un très bel après midi, et nous vous conseillons cette visite.

A BIENTÔT SUR LA ROUTE ....

MORNAS ET SON CHATEAU

AUTOMNE 2008



CHATEAU DE MORNAZ

Souvent au détour d'une route, une belle maison, un château, un petit village perché sur une colline nous tend les bras et on se dit que la prochaine fois nous allons nous arrêter pour aller voir de plus prêt.
Aujourd'hui sur la route du retour , nous prenons  le temps pour visiter ce lieu qui nous appel à chaque passage. le petit bourg de MORNAS et son château fort fondé par le Comte de Toulouse, il a été classé monument historique en 1927, aujourd'hui propriété de la commune. 
Il est situé entre Bollène et Orange sur la Nationale 7 dans le Vaucluse.

Le village médiéval est plein de charme, nous accédons au château par un chemin carrossable, juste au dessus du village, la chapelle Val Romigier à été entièrement restaurée en 2004, ensuite il faut grimper sur les dalles jusqu'au pied de la forteresse. Nous sommes arrivés à l'entrée du château pour trouver porte close, pas de visite ce jour là, celles-ci sont affichées près de la chapelle et nous n'avons pas fait attention à l'horaire d'ouverture.



Nous avons laissé le camping-car sous les arbres à côté de l'église, quelques jolies surprises à garder en souvenir le long de notre parcours.

 










Des vestiges de la petites cités médiévales.





La Mairie





 Détail de la Chapelle VAL ROMIGIER située au dessus du village sur le chemin qui monte au château




















 Vue au dessous du Château
 








      





Nous avons passé un agréable moment, vous qui passez sur cette route, faite une petite pause, le site mérite que l'on s'y attarde.






A bientôt

AIGUES MORTES



Septembre 2008

AIGUES MORTES



Ici nous avons nos petites habitudes, nous restons sur le parking P4 derrière les murs d'enceinte. Sur l'aire de l'autre côté du canal, les alignements des camping-cars ne nous tentent pas, là, il n'y a pas de service mais nous avons de la place . 

 





Aujourd'hui, surprise, nous faisons le tour des ramparts







Non sans avoir fait une petite provision de tarte au nougat






 Nous surplombons le défilé en costume traditionnel












Saint Louis qui trône au milieu de la place 

 En 1240 Saint Louis décide de la construction d'une ville aux portes de son royaume afin de s'ouvrir un accès sur la Méditerranée, voilà pourquoi est née Aigues Mortes, nous ne pouvons que le remercier de nous avoir laissé cette citée qui a résistée au temps sans dommage








Vue sur les salines











Canal du Rhône depuis le chemin de ronde





Merci d'avoir fait la visite avec nous, à bientôt ...... .

NIMES







Septembre 2008

 VISITE DE NIMES


Aujourd'hui arrêt à NIMES, il y a un petit moment  que l'envie de refaire la visite de cette ville nous tenait à cœur. Nous avons trouvé une place pour le camion dans une rue à côté de la gare, après une marche de 15 minutes, nous arrivons sur le bord du canal que nous suivons jusqu'au Jardin de la Fontaine. 
Le temps est superbe, la journée  promet d'être belle.





C'est sous le soleil que nous allons refaire le trajet jusqu'à la Tour Magne,  située au sommet du parc















 La Tour Magne (cadeau de l'Empereur Auguste)





Autour des Arènes et dans la ville,  de nombreuses statues décorent les petits squares et autres placettes



 La maison carrée







Les Arènes que nous avons visités nous ont beaucoup déçues, le prix exorbitant de la visite n'est pas en adéquation avec les travaux qui gâchent l'architecture et la beauté du bâtiment, nous comprenons qu'il faille restaurer un tel trésor, mais le tarif doit rebuter bon nombre de personne












 Vue aérienne depuis les Arènes








Beaucoup de souvenirs remontent le long de notre  parcours,  nous avons profité d'une place à l'ombre pour prendre notre déjeuner. Il n'y a pas trop de monde et nous vivons un merveilleux moment dans ce parc.



Il y a un  endroit ne pas manquer, un peu oublié des touristes, parce qu' à l'écart du centre historique cela se trouve rue de la Lampèze et c'est le Castellum de Nîmes c'est l'un des seuls subsistant du monde romain





(photo du site :http://3.bp.blogspot.com/)

Il s'agit du bassin de distribution où arrivaient l'eau via un aqueduc dont la pièce maîtresse est le Pont du Gard.
Le départ de cet ouvrage de 50 km, se trouve à la fontaine de l'Eure à Uzes .
Ce réservoir circulaire (5,90 m de diamètre, 1,40 m de profondeur) taillé dans la roche était le point de départ pour les tuyaux en plomb d'où passait l'eau pour différentes parties de la ville et les fontaines.
Merci de nous lire

A BIENTÔT SUR LA ROUTE ......