La DOMBES 1ère partie


Vendredi 15 juin 2012


La DOMBES

Programme:
Visite de Châtillon sur Chalaronne et du Parc des Oiseaux 
à Villars les Dombes
Vous allez nous suivre dans la Dombes, à Châtillon sur Chalaronne,  petite ville pleine de charme qui fait partie des plus beaux détours de France.
 Nous connaissons cette région pour l'avoir traversée en tout sens il y a quelques années en arrière quand notre fille faisait du concours hippique en saut d'obstacles.
A l'époque nous n'avions pas le c.c. mais un van accroché au 4x4, un bel équipage qui demandait également de l'attention et beaucoup de précaution lors des déplacements ; on ne promène pas son cheval comme on promène sa petite maison à roulettes

Pour le moment, nous sommes au cœur de Châtillon sur Chalaronne et profitons d'un temps splendide en  déambulant entre les maisons à colombages












Les Halles es Halles du XVème siècle, joyaux de la place du marché





















Ancien grenier à sel à l'angle de la rue qui monte aux Remparts du Château




 



Les voici, je n'ai pas photographié l'ensemble, les tours et l'enceinte n'ayant pas un intérêt majeur d'esthétique comparé à leur histoire





Sur quoi j'aime m'arrêter à chacune de nos sorties







J'ai beaucoup aimé cette décoration sur l'eau, piqués directement dans le cours de la Chalaronne  la jolie et Aigrette qui prenait son bain de pied

















A l’église Saint André se déroulait un office privé, nous n'avons pas eu l'accès à l'intérieur, ce sera pour une autre fois.





Après cette jolie promenade, nous partons en fin d'après midi pour nous installer au Parc des Oiseaux à Villars les Dombes, afin de pouvoir débuter le parcours  au calme dès l'ouverture samedi matin,  avant que la foule ne prenne le dessus et qu'il ne faille jouer des coudes pour profiter de la visite, et, surtout  pour  que notre chienne Azia puisse nous attendre dans le camping-car à l'ombre des arbres (elle n'a pas le droit d'entrée)

Le parking des camping-cars est situé près de l'entrée du parc, bien ombragé ou en plein soleil, il y a le choix  pour tous, au dessus de nos têtes, l’accueil des cigognes est des plus plaisant.



Nous aurons droit  à un concert de claquement de bec dès notre arrivée.

 

 




Après une bonne nuit au calme, et un déjeuner sur l'herbe, nous faisons voici avec les premiers visiteurs dès l'ouverture du parc, la fraîcheur matinale est la bienvenue pour faire le circuit et c'est en toute tranquillité que nous laissons Azia  au frais dans le c.c avant de commencer le parcours.




Dès l'entrée, nous sommes sous le charme des oiseaux exotiques, ceux -ci ne viennent pas de Camargue mais d'Amérique du Sud
Pas mal de nom  d'oiseaux manquent à l'appel vous échapperez donc au cours d'ornithologie
 







C'est dans cette belle étendue de verdure et de lac que la plupart des oiseaux vivent en toute tranquillité et semi liberté, le circuit se fait sur un chemin qui longe les étangs à l'ombre de la végétation, à chaque point d'intérêt une balise explicative nous donne les informations sur l'origine et le mode de vie de chacune des espèces rencontrées
 






Étang des Pélicans, nous apprendrons qu'ils sont parmi les plus lourds oiseaux capables de voler.










 c'est une Grue du Paradis (merci Philippe)









Nous avons un peu moins apprécié les oiseaux exotiques en cages, un peu à l'étroit à notre goût, du coup nous ne nous sommes pas trop attardé devant les volières, là vous avez un spécimen de Calaos, le grillage étant très serré, il est difficile d'avoir un rendu bien net.






Mais quel bonheur de les découvrir en liberté (certes surveillée), entre la multitude d'oies et de canards,  il est difficile de se souvenir de leur nom d'origine, celle-ci est bien paisible couchée dans l'herbe fraîche







encore eux






 Mesdames les oies et les bébés





Ces Bernache Nonette (une autre espèce d'oie) ont été mon coup de cœur de cette visite, elles ont très fières allures







Certainement une autre branche de la famille : des Bernache Hutchins tout aussi jolies




 









Habit de camouflage pour le paon qui n'a pas daigné sortir de dessous sa cachette







Les cigognes dont nous pouvons observer plusieurs espèces sont installées un peu partout dans le parc, il suffit de lever la tête elles sont ici depuis 20 ans







même où on ne les attend pas elles trouvent toujours un coin pour se poser, ici sur un projecteur







Un peu plus enfoncé sous les arbres, nous arrivons dans l'espace des rapaces, ceux -ci sont également en cage, nous pouvons entrer à l'intérieur afin de prendre quelques clichés

Vautours un peu timides qui n'ont jamais tourné la tête, pour les autres rapaces, certainement cachés, nous n'avons pu faire leur portrait









Juste à côté, toutes sortes d' oiseaux nocturnes,  nous pouvons les apercevoir à travers une vitre, de nouveau avec le contre jour et la pénombre du lieu, mes photos n'ont pas le résultat escompté.



Chouette Lapone



Photo floue mais je voulais quand même vous  présenter ce Grand Duc






 Ce Marabout d'Afrique nous a bien fait rire, avec ses facéties pour descendre dans le ruisseau, il n'est jamais arrivé à se décider à sauter, un coup en avant, un coup en arrière, pour finir il retournera avec ses congénères sous les arbres





















Coucou , il y a les timides comme l'oie Céreopse







   Et ceux qui nous attendent et qui posent sur la rampe de la passerelle



















Dans ce même parc, beaucoup de canard très colorés, cygnes noirs et Emeux, vivent en très bonne compagnie.











Je ne sais plus qui fait le beau devant le cygne noir



                                                      



     Majestueux  Jabiru du Sénégal







et ici un Jabiru d'Afrique







Sieste pour ceux-ci dont le nom est dans les oubliettes







Autre endroit, la crique des Manchots de Humbolt, on les regarde dans leur bassin

Dessous







Dessus













Au fil de la balade, de belle rencontre,









Chez les perroquets


 Les loris






                             Eux ils ont la chance de circuler comme ils l'entendent














Pas lui !








Retour dans le milieu naturel avec un faisan






L'espace des Toucans











 Hocco d'Albert qui sort de chez le coiffeur








Spatule 






La boucle est fermée, retour après plus de 3 h de marche, nous retrouvons les flamants et Ibis rouges,









Source Photo : http://www.parcdesoiseaux.com/fr/index.php#le-parc-spectacle-des-oiseaux.php


Affiche du spectacle 2012 des oiseaux en vol du Parc des Oiseaux de Villars les Dombes, près de Lyon.

nous avons un peu laissé de côté les volières, et nous n'avons pas non plus réservé une place pour le spectacle, chacun son truc !! Nous avons fait  une merveilleuse découverte,  et passé une matinée très enrichissante, nous sommes ravis de cette balade au pays des oiseaux.
Je vous laisse les coordonnés du Parc : http://www.parcdesoiseaux.com/fr/index.php



                                                                                   SUITE