LA MEDITERRANNEE EN NOVEMBRE



04 Novembre 2017




LA MEDITERRANNEE
EN NOVEMBRE
 
 
Le soleil était là mais un vent glacial ne nous a pas quitté pendant notre séjour. Dommage car bien abrité, le gilet était presque de trop.  
Nous avons fait des pauses bien sympathiques avant de laisser le c.c au repos pour la fin d'année.
 
 
En premier, de belles retrouvailles avec nos amis de Beaumont les Valences que nous avions perdu de vue pendant quelques temps, que d'émotions !!!
Ensuite nous avons filé aux Saintes Maries de la Mer, où nous attendait un autre couple que nous aimons beaucoup. Une belle journée en agréable compagnie. Malgré la saison avancée, bien du monde dans les ruelles des Saintes, petite balade, farniente en profitant du soleil avant de reprendre notre route.
 
 
 





VOVO
mort de sa belle mort en 1959 toujours fidèle au poste
 






La mer assez agitée pour se croire du côté de Biarritz
 
 
 


 
 

On a même les surfeurs








 
 
 

Après cette parenthèse en terre connue, nous nous installons à LA GRANDE MOTTE, nous apprécions cette aire bien placée, proche de la mer, des commerces et les nombreuses balades à faire le long du littoral agrémentent bien notre étape. 
 
 
 
Déjeuner en plein soleil face à la mer accompagné par les moineaux qui profitent encore des  miettes des  touristes encore en vacances à cette époque.
 
 







Tiens je le connais !
 









Tout ça rien que pour nous
 






 




des courageux partent en Canoé ou en petit voilier











      



 
 
 
 
 
Nous avons l'intention de changer de camping-car, nous en avons repéré un à Narbonne, une occasion sur un site de vente, nous profitons de notre passage pour aller voir la bête.  Déception, il est chouette dans sa conception et ses équipements avec tout ce que nous recherchons mais,  l'intérieur fait vieillot et pas net. Dommage, ce ne sera pas celui-là.
 
Nous faisons quelques courses avant de rouler jusqu'à l'aire de Saint Cyprien. Là aussi nous avons nos petites habitudes, l'aire est pratiquement complète, une bonne ambiance entre "voyageurs" comme à chaque fois. Nous avons un soleil magnifique et le ciel bleu marine, par contre la tramontane nous transperce, la neige sur le Mont Canigou doit y être pour quelque chose, bonnets et vestes chaudes sont de rigueur, c'est assez comique avec un tel soleil !
 

 
 
 

 
 







 
 
C'est l'été protégé du vent












Quand je vous dit qu'il fait beau, une sieste au soleil
c'est pas mal, n'est ce pas monsieur



 
 
 
 
La nature est surprenante
 

 
 
 
De l'autre côté du port, là ça décoiffait !













 
 
Sur le toit d'un café







Le vent dans les palmiers
 
 












 
 
Lui il est hors de l'eau





Au loin Collioure




 
 

C'est chouette cette saison, je peux aller sur les plages
 



 
 
 
Dégradé de couleurs







 
 
 
Bientôt une semaine que nous sommes là, après rangement et les services nous retournons côté Marseille, le vent a gagné, nous allons voir ailleurs car ça devient pénible. 
 
En passant nous testons l'aire de Carnou, bof à part la proximité des plages, il ne nous a pas tapé dans l'œil, nous passons la nuit et le lendemain, direction LES SALINS DE GIRAUD.
 
Nous aimons beaucoup, le village est sympa avec ses longues maisons d'ouvriers saliniers, nous faisons une visite rapide avant d'aller voir la récolte de sel.
 
Les partènements roses, les montagnes de sels, et le calme, tout pour un instant magique. Un promontoire est aménagé pour avoir une vue d'ensemble.
 
 
 





On aura de quoi saler les routes cet hiver





Je craignais que le rose ne ressorte pas sur mes clichés,
je suis ravie du résultat

































Autre curiosité, très sympathique,  nous sommes sur la rive droite du Grand Rhône, et pour ne pas remonter presque jusqu'à Arles pour passer de l'autre côté, il y a l'option Bac de Barcarin. Nous voici donc embarqué  pour faire la traversée moyennant 10€. A faire sans regret, une "croisière" d'au moins 3 minutes, ah la folie du large quand tu nous tiens. 
Avant la guerre, il y avait des barques en bois, puis en 1933 le 1er bac à chaine et enfin en 1955 c'est un vrai navire équipé qui nous fait passer le Rhône.  
 









Nous sommes aux premières loges







 
 
On arrive déjà









De l'autre côté, nous arrivons à PORT SAINT LOUIS DU RHONE où nous avons repéré une aire de service, malheureusement celle-ci n'est pas aménagée.
Nous déjeunons dans le c.c sur le port en face d'un voilier 3 mats rutilant, après prise de renseignements à l'office du tourisme pour les endroits où passer la nuit, il  nous faudra faire un bout de chemin pour rejoindre un camping ouvert à l'année.























Office du Tourisme
la dame est charmante




N'ayant pas trouvé sur place un camping ou une aire afin de pouvoir se brancher pour la nuit, nous nous rendons à MARIGNANE où le camping le Jaï est ouvert à l'année. Une fois sur place, demandez Maurice, c'est lui qui s'occupe de tout. Nous faisons également  la connaissance d'un voisin Suisse avec lequel nous passons un bon moment avec échange d'adresses.





 
 
 
Le camping longe l'étang de Berre, beaucoup d'ouvriers des entreprises autour de l'étang  vivent ici à l'année dans les mobilhomes ou des caravanes.
 






 
 
 
 
Le lendemain, il nous faut songer à rentrer à la maison, notre dernière étape à Avignon au camping Bagatelle de l'autre côté du Rhône.
 
 

 
 
 
 
On ne se lasse pas de ces images
 
 




































 
 
 
Molière





Corneille















Il faisait un peu frais pour aller danser sur le pont
 













 
 
Notre balade est terminée, bien venteuse, bien fraiche mais  sympathique et reposante.
 
Nous sommes à la maison, camion rangé, nettoyé, astiqué et vidé. Nous sommes décidés à changer de monture, pour plus de confort avec un couchage  lit central. 
 
Notre prochaine sortie sera-t-elle avec un nouveau camping-car ? 
Si c'est le cas, vous aurez la primeur des présentations.
 
A très vite
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 



5 commentaires:

  1. Bonsoir,
    Belle balade avec le soleil et sans la foule. Mais personnellement l'aire de Saint-Cyprien, je l'aurais trouvée trop chargée. Je préfère celle des Salins de Giraud ou encore le Camping Le Jaï. C'est joli Avignon et le camping ne semble pas loin du centre ville. Merci pour le partage. J'espère que tu trouveras le nouveau CC idéal.

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir,
    Merci Jacqueline, ce CR a été l'occasion de refaire un tour dans mon enfance et au-delà. Que de fois j'ai arpenté les ruelles des Saintes et les petites rues d'Avignon. Et toujours de très belles photos. :-)

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,
    Génial, j'ai pris du bleu plein les yeux sans ressentir le vent ;-)
    Superbes prises de vues du début à la fin, un vrai régal !
    En plus, quelques photos du 4 pattes ;-)
    Merci pour ce reportage qui nous donne envie d'aller voir la mer de ce côté là un de ces jours mais ce n'est pas tout prêt pour nous...
    Ah et vivement la nouveauté alors, on a hâte de suivre ça ;-)
    Cath

    RépondreSupprimer
  4. Toujours agréable de se balader dans cette région même si elle n'est pas trop dépaysante pour moi...Très belles photos.
    Merci!
    Daniel

    RépondreSupprimer
  5. Ah quel régal de contempler tes photos, Jacqueline ! Elles sont tout simplement magnifiques ! J'aurais aimé, quand même te voir danser sur le pont, avec Dominique ! :-)

    On vous embrasse !

    RépondreSupprimer

VOUS POUVEZ LAISSER UN COMMENTAIRE ICI
MERCI.